Marque Bretagne
Facebook Instagram Twitter YouTube

Présentation de l'épreuve

Après 39 ans d'existence, des jours heureux et un statut, reconnu, de course internationale, le Ruban Granitier Breton prenait congé au calendrier des belles aventures avant de laisser la scène internationale au Tour de Bretagne Cycliste. Cette sage décision, prise sans magie, ni fleurs de méninges, permettait tout simplement à l'épreuve Bretonne de s'adapter à l'émergence d'un cyclisme moderne. Quelques années plus tard, le Tour de Bretagne devient une référence européenne dans sa catégorie (2.2 U.C.I.).


Cette référence s'appuie sur plusieurs axes, à commencer par une organisation sans faille, d'une rigueur budgétaire exemplaire. L'essentiel de l'investissement concerne les coureurs, accueil, récupération, sécurité et service médical d'un très haut niveau. Dès leur arrivée, la veille du grand départ, chaque athlète du vélo doit éprouver la sensation de toutes les attentions des organisateurs.


Certes « à l'impossible nul n'est tenu » (Ad impossibile nemo tenetur), expression latine passée dans le langage populaire flamboyant, mais absent du jargon des cyclistes qui repoussent très loin le possible. Encore faut-il des tracés à la hauteur de leurs ambitions, des terrains de jeu qui leur permettent d'exprimer tout leur talent. Les traceurs du Tour de Bretagne s'y emploient, découpant en rondelles kilométriques chaque difficulté, chaque vallon et autre morne plaine. Ils passent des jours entiers sur les routes bretonnes à noter, griffonner, effacer, puis enfin livrer leur copie au peloton. Alors une fois encore, rendons hommages à ces bosseurs des
coulisses : les Bénévoles !


Une bonne vingtaine d'entre eux, volontaires spontanés du vélo, mais surtout responsables d'équipe, collaborent dès l'automne venu à l'élaboration de la prochaine édition. Puis, à l'orée de la saison du muguet, ce sont plus de 100 bénévoles qui oeuvrent durant 7 jours, des brumes matinales au soleil couchant, au bon déroulement de la course. Un travail de l'ombre nécessaire afin qu'éclate au grand jour le succès d'un splendide spectacle gratuit.


Ce dévouement, tout autant désintéressé que philanthropique, serait sans ressort sans les moyens apportés par nos partenaires qu'ils soient institutionnels ou privés. Ces associés sont indispensables à notre réussite, à notre existence. Leur confiance, leur fidélité, nous rendent responsables et redevables.


C'est dans ce sens que depuis quelques années le Tour de Bretagne soigne son image, sa visibilité, aidé là aussi par de fidèles partenaires, presse écrite, radio, télévision, qui offrent à la course pages spéciales et directs télévisés sur les deux derniers jours de l'épreuve. Parallèlement, une équipe média attachée à l'organisation, produit des vidéos, des directs, informe avant, pendant et après la course sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram, Twitter ainsi que sur son site web où les passionnés peuvent retrouver l'actualité, les vidéos et les archives.