Marque Bretagne
Facebook Instagram Twitter YouTube

Edito

LA 52ème ÉDITION

Avec son bel âge, le Tour de Bretagne est devenu une course incontournable du calendrier mondial pour les meilleurs espoirs
et une épreuve de référence auprès des équipes professionnelles qui viennent y piocher les meilleurs éléments.


A la frontière entre monde amateur et monde professionnel, une belle prestation sur le Tour de Bretagne est souvent le
déclenchement d’une belle carrière. Toujours novateurs, les bénévoles du Tour de Bretagne oeuvrent pour offrir aux coureurs
et aux spectateurs une course professionnelle à plus d’un titre. Toujours innover, savoir se renouveler, tel a toujours été
notre volonté, pour surprendre, ne pas lasser, et proposer une course toujours plus belle à l’heure où le professionnalisme
tente de cadenasser les scénarios.


2017 a vu un français s’imposer au terme d’une course menée de main de maître d’un point de vue tactique et stratégique.
Perdre le maillot de leader, trop tôt porté, pour mieux le récupérer le dernier jour. Il fallait oser, Flavien Dassonville l’a fait. Un
français qui s’impose, cela n’était pas arrivé depuis 2010. Hongrie, Afrique du Sud, Autriche, Pays-bas, Belgique, et Etats-
Unis sont les nations qui se sont hissées sur le haut du podium ces dernières années. Preuve de l’internationalisation d’une
épreuve toujours plus difficile à gagner et à maîtriser.


En 2018, un peloton toujours plus international arpentera les routes de Bretagne et de Loire- Atlantique au cours de 7
étapes intenses et piégeuses. Nos fins limiers, chercheurs de traces, auront une nouvelle fois trouvé des surprises
croustillantes et autres particularités topographiques sur les routes de Bretagne pour parfaire la réputation de son Tour.
Il ne faudra pas oublier non plus la météo et le vent qui, fin avril, réservent souvent aux coureurs de quoi exprimer tout leur
potentiel, de dos, de face, et de ¾.


La mission est simple ! Que le spectacle soit à la hauteur de l’événement, et que nous le fassions partager au plus grand
nombre. Le Tour de Bretagne a ainsi pris le virage numérique depuis quelques années. Mais il est aussi important que les
spectateurs puissent rencontrer leurs champions et discuter avec eux, comme à chaque départ ou arrivée du Tour de
Bretagne. Le cyclisme a cela de magique. Ce sont les champions qui viennent à la porte des gens.


Souhaitons que cette 52ème édition propose un scénario haletant, une course passionnante, que les spectateurs prennent
du plaisir, et que les coureurs s’amusent sur une épreuve à la hauteur de leurs ambitions.