Marque Bretagne
Facebook Instagram Twitter YouTube

26 avril

Etape 2 : Saint-Launeuc / Saint-Pol-de-Léon

202 kms 700

Deuxième jour de course, et nous voici face à la plus longue étape du cinquantenaire, 202 kilomètres, pas vraiment difficiles, pas vraiment faciles. Ce genre d'étape, alternant vallonnement, récupération, effort soutenu, convient aux ambitieux du classement général, prompts à écrire leur histoire sur les pleins et déliés bretons. En effet, dans ces matinées où la fraîcheur caresse l'allégresse, les coureurs se plaisent à imaginer la géographie des situations à venir. Qui n'y a pas pensé : partir le plus tôt possible, tenez, par exemple vers Saint-Nicolas-du-Pelem, ça vallonne, il y a de la « récupe », on peut tenir jusqu'au ravito, là il ne faudra pas mollir, c'est la partie la plus accidentée avec deux classements du meilleur grimpeur vers Scrignac, 112ème et 120ème kilomètres. Certes, on ne voit pas encore les deux clochers de la cathédrale Saint-Paul-Aurélien, mais la remontée vers l'arrivée semble sans difficulté notoire. Donc, si le coureur est audacieux, si les jambes brulent d'impatience, si Saint-Thégonnec le protège, si le murmure du peloton ne vient pas jusqu'à lui, il verra les jardins de l'évêché avant tout le monde ! Le rêve fou ne s'interdit pas en cyclisme et c'en est heureux.

 
Carte E2 2017 logo png
PROFIL E2 logo