Marque Bretagne
Facebook Instagram Twitter YouTube

Dassonville au bout du suspens

01/05/2017
18209092_798582633630515_8969284515738727384_o

Flavien Dassonville remporte le Tour de Bretagne aux dépens de Maxime Cam qui a craqué dans le final de Fougères. L'italien Andréa Vendrame impose sa pointe de vitesse à Elie Gesbert et remporte cette victoire d'étape.


1'09, pour Flavien Dassonville c'est le retard à effacer par rapport au leader Maxime Cam au départ de Maen Roch. Samedi à Saint Pern, alors qu'il venait d'être dépossédé de son maillot de leader Flavien Dassonville et Stephan Gaudry s'accordaient à dire : « C'est un mal pour un bien ». Les équipiers d'HP-BTP Auber 93 en avait plein les socquettes de contrôler un peloton particulièrement nerveux sur les routes escarpées de Bretagne.

C'est donc en chasseur que Dassonville se présente au départ de cette ultime étape qui réserve un enfer à Maxime Cam.

Peu après le départ c'est un groupe conséquent de 28 hommes qui se forme à l'avant en plusieurs temps. Outre Maxime Cam et son frère Florian, sont aussi présents Stan Dewulf et plusieurs équipiers, Andréa Vendrame, Elie Gesbert accompagné de Florian Vachon et Brice Feillu, et Flavien Dassonville, entre autres. Une échappée royale que le peloton garde sous les 2 minutes.

A l'entrée sur le circuit final de Fougères, c'est l'italien Alex Turrin (Willier - Selle Italia) qui devance la bagarre et s'esseule sous des trombes d'eau. C'est au 3ème des 6 passages dans la côte de la pinterie que l'on voit le maillot de leader reculer irrémédiablement et Maxime Cam éprouver les pires difficultés à suivre le tempo de ce groupe royal. Le roi est en passe d'être détrôné et ce n'est pas son « tout droit » dans la descente suivante qui arrangera ses affaires.

 
7 (15) copie

Elie Gesbert se lance à la poursuite de Turrin à 15km de l'arrivée. Il rejoint l'italien mais il voit également Andréa Vendrame revenir sur eux. Turrin, fatigué par son escapade, est contraint de lâcher prise. Dans le groupe de contre, les Lotto et les Joker s'accordent pour maintenir Gesbert à un écart raisonnable, condamnant ainsi ses espoirs de renversement du classement général.

 Gesbert, sous la pression du groupe de contre, lance le sprint de loin et est logiquement débordé par l'italien Andréa Vendrame qui s'impose avec autorité. Derrière eux, on aperçoit un Flavien Dassonville rayonnant sous la pluie qui a vite fait les comptes. Il conserve au général 7 secondes d'avance sur Anders Skaarseth (Joker Icopal) et 26 secondes sur Stan Dewulf (Lotto Soudal U23). Elie Gesbert prend à nouveau la 4ème place du général et Maxime Cam termine finalement 5ème.

 
7 (20) copie

« Cela m'a fait du bien de perdre le maillot de leader s'exclame Dassonville. 1'09, c'était un peu compliqué à combler, mais Maxime Cam était un peu juste de dans le final. Je n'ai pas hésité à durcir un peu dans la côte 2 fois d'affilée et ça a payé. C'est vraiment un super début de saison. »

1er français à remporter le Tour de Bretagne depuis Franck Bouyer en 2010, Flavien Dassonville a su économiser ses équipiers pour repartir à l'attaque alors que la jeune garde étrangère des belges, norvégiens, américains, italiens, et autres, s'échinait à faire basculer la course à leur avantage. Dassonville a montré cette semaine toute sa solidité et sa maîtrise sur une course de toute beauté rendue particulièrement difficile par les conditions climatiques des deux derniers jours.

Maxime Cam quant à lui, héro malheureux de cette dernière journée, n'aura rien à regretter en faisant le bilan. A la tête d'une équipe Côtes d'Armor - Marie Morin héroïque et omniprésente sur les 7 jours de course, il aura joué le coup à fond, ne faisant aucune erreur tactique en étant tout simplement tombé sur plus fort que lui sur cette dernière journée dantesque.

 
18216560_798583286963783_1639606349285732962_o