Marque Bretagne
Facebook Twitter YouTube

La naissance d'un grand champion!

01/05/2016
7 (29) copie

Adrien Costa a remporté le 50ème Tour de Bretagne en maîtrisant parfaitement ses adversaires.


Au départ de cette dernière étape, 17 équipes peuvent encore remporter le classement général de cette 50ème édition.

5 hommes n'hésitent pas à partir très tôt à l'assaut de ces 150 km. Bideau (Fortunéo-Vital Concept), Vangstad (Saprebanken Sor), Barbas (Armée de terre), Lenderink (Rabobank), et Soladay (Rally Cycling) forment, en 2 fois, l'échappée du jour.

Le peloton est contrôlé par les 2 équipiers d'Adrien Costa qui contrôlent l'écart pour qu'il ne dépasse pas les 2 minutes.

 
7 (10) copie

Mais alors que les kilomètres défilent, les forces s'amenuisent en tête de peloton. Alors que Costa n'a plus qu'un équipier, la formation Joker prend les choses en main pour tester Costa. Mais le leader résiste et ses coéquipiers profitent d'une accalmie pour revenir aux avant-postes.

Les accélérations successives condamnent l'échappée et la 1ère ascension de la côte pavée de Dinan redistribue les cartes.

Adrien Costa se retrouve définitivement isolé et les attaques se multiplient pour tenter de le condamner. Dernies et Delfosse (Wallonie-Bruxelles), Mourey et Bonnamour (Fortunéo-Vital Concept), Hofstede et Meijers (Rabobank), Gesbert (Loudéac), entre autres, tentent tour à tour leur chance.

Mais Costa fait les efforts nécessaires pour revenir à l'avant et manoeuvre parfaitement ses adversaires.

Dans les 5 derniers kilomètres, Schultz ( Seg Racing), Meijers (Rabobank) et Sivakov (BMC) prennent de l'avance sur les favoris. Dans la dernière ascension, Nick Schultz s'envole vers la victoire d'étape.

Dans le groupe des favoris, quelques secondes derrière, Sisr et Schachmann (Klein Constantia) profite des derniers hectomètres pour piéger leurs adversaires.

 
7 (28) copie

L'australien Nick Schultz remporte donc une belle victoire d'étape et Sisr, grâce aux bonifications, prend la 2ème place du général.

Mais le grand vainqueur de cette 50ème édition est bien Adrien Costa, 18 ans, qui a parfaitement su maîtriser les aléas de la course et contrôler ses adversaires.

Le 1er français est le breton Elie Gesbert, qui recule d'un rang au général à la 4ème et reçoit le trophée "Gérard Gourmelon" en récompense de sa belle semaine.

 
7 (30) copie