Marque Bretagne
Facebook Twitter YouTube

Le panache de Thomas Rostollan récompensé!

30/04/2016
1 (32) copie

Le marseillais de l'Armée de Terre remporte une victoire méritée sous le soleil de Fouesnant


Au départ, le leader Adrien Costa sait qu'il se fera attaquer. Et le déroulement du début de course lui donne raison.

Après plusieurs attaques, ce sont 12 hommes qui faussent compagnie au peloton. Parmi eux, Tusveld et Maas (Rabobank), Borgersen (Joker), Menten (Lotto Soudal), Perrichon (Fortunéo-Vital Concept), Dufrasne (Wallonie-Bruxelles), Hagen (Sparebanken Sor), et Rostollan (Armée de Terre).

L'écart augmente progressivement pour atteindre prêt de 8 minutes après 70 km de course. Le peloton est alors emmené par les USA d'Adrien Costa qui reçoit alors le renfort des espagnols d'Euskadi Murias, intéressés par la victoire d'étape.

L'écart se réduit alors pendant que Carl Hagen s'assure le maillot de meilleur grimpeur en haut des 6 bosses de cette journée.

Mais l'entente est mauvaise à l'avant alors que l'on s'approche du circuit final. Les Rabobank étant 2 dans l'échappée, leurs compagnons hésitent à les emmener dans un fauteuil. C'est alors que Thomas Rostollan plante une banderille dans le dernier grimpeur du jour avant d'entrer sur le circuit final.

 
1 (14) copie

Le baroudeur marseillais profite de la mésentente du groupe de tête pour faire grandir son écart. Au 1er passage sur la ligne d'arrivée, alors qu'il reste une trentaine de kilomètres à parcourir, Rostollan possède 40 secondes d'avance sur ses anciens compagnons. Les tentatives se multiplient derrière mais le coureur de l'Armée de Terre est trop fort. Son avance grandit irrésistiblement. Il possède bientôt 2 minutes d'avance sur le contre qui ne s'organise toujours pas et prêt de 5 minutes sur le peloton. On se dit alors qu'Adrien Costa est bien mal embarqué pour conserver son maillot de leader.

Dans le peloton, Klein Constantia notamment, prend les choses en main pour revenir sur le contre. Tusveld, Borgersen et Menten sont trop dangereux pour Frantisek Sisr. L'écart diminue très vite alors que Rostollan file vers la victoire.

 
1 (28) copie

Thomas Rostollan s'adjuge donc cette belle étape mouvementée et se trouve récompensé de ses efforts des derniers jours.

Et dans le dernier kilomètre, Le peloton avale le contre. C'est le moment choisi par Meijers (Rabobank) et Gesbert (Loudéac) pour porter une attaque. Les 2 hommes prennent quelques précieuses secondes d'avance sur la ligne d'arrivée et empochent les secondes de bonification restantes.

Adrien Costa conserve son maillot de leader devant Lennard Hofstede (Rabobank) à 8 secondes. Elie Gesbert et Jeroen Meijers se rapprochent quant à eux à 11 et 15 secondes du jeune américain.

Demain, les adversaires promettent l'enfer à Adrien Costa. Une chose est sûre. Tout se jouera dans l'ultime étape de cette 50ème édition, sur les pavés de Dinan.