Marque Bretagne
Facebook Instagram Twitter YouTube

Au fil de la 2ème étape

26/04/2016
1 (25) copie

Sprint victorieux sous le soleil pour Boris Vallée.


Départ ultra rapide pour cette plus longue étape. 204,1km sur lesquels les coureurs n'entendent pas lambiner. 47km sont couverts dans la première heure de course.

De nombreuses attaques pour gagner l'est de la Bretagne. La plus sérieurse est à mettre à l'actif de James Shaw Callum (Lotto Soudal U23) et Bjorn Tore Hoem (Team Joker). Le britannique de la formation belge s'adjuge sprints et grimpeurs en cours de route. Les 2 attaquants sont rejoints quelques dizaines de kilomètres plus loin par Gregory Daniel (USA) et Henrik Evensen (Seg Racing).

 
1 (1) copie

Les 4 échappés sont contrôlés à distance respectable par le peloton emmené par la formation Klein Constantia. Les équipiers de Frantisek Sisr maintiennent l'écart sous les 4 minutes et donnent l'impression de pouvoir rentrer à leur guise sur les 4 fuyards.

A l'approche du circuit final, l'écart fond à vitesse grand V. Tout est à refaire à 40 km de l'arrivée.

 
1 (18) copie

Sur le circuit final de Louisfert, Peter Lenderink (Rabobank) et Adrien Costa (Usa) tentent de forcer la décision en prenant quelques longueurs au peloton.

Mais dans le dernier tour, à 5 km de l'arrivée, tout se regroupe et la meute s'achemine vers un sprint massif.

Boris Vallée, le belge de la formation Fortunéo - Vital Concept sort vainqueur de ce combat de sprinteurs, face au vent ligérien. Le hollandais Jeroen Meijers (Rabobank) est 2ème, tandis qu'Edward Planckaert (Lotto Soudal U23) complète le podium.

Frantisek Sisr garde sa tunique blanche à bande verte. Rémi Cavagna conserve le bénéfice de son raid de la 1ère étape en gardant le maillot des grimpeurs, tandis que Jeroen Meijers prend le maillot des sprints intermédiaires. James Shaw Callum est récompensé de sa journée par le maillot du plus combatif.

Demain, courte journée qui pourrait bien se révéler piégeuse avec un circuit final compliqué.