Marque Bretagne
Facebook Instagram Twitter YouTube

Au fil de la 1ère étape

25/04/2016

Quiberon-Landévant, Carton plein pour Klein Constantia


C'est dès le départ que les hostilités commencent. Les grosses écuries prennent les choses en main. BMC, Joker et Rabobank imposent leur tempo au peloton qui vient de perdre Clément Mary sur chute.

De nombreuses tentatives pour sortir de la presqu'ile de Quiberon en tête et c'est à Rémi Cavagna que l'on octroie le droit de passer la journée à l'avant.

 

Le français de Klein Constantia n'obtient pas le renfort espéré et doit passer la journée seul à l'avant. 2 minutes puis 3, 4...C'est un maximum de 11 minutes que le peloton laisse à Cavagna.

Puis c'est la réaction du peloton. Emmenés par l'Armée de Terre, Euskadi Murias, et BMC, la meute réduit l'écart et fond sur Cavagna qui s'épuise dans le vent morbihannais.

Peu avant l'entrée sur le circuit final alors qu'il reste une petite quarantaine de kilomètres à couvrir, la course bascule dans une nouvelle phase. Rémi Cavagna est repris et un nouveau groupe sort.

A l'avant, 7 hommes, Elie Gesbert de Loudéac, Lennard Hofstede (Rabobank), Fabian Lienhard (BMC), Frantisek Sisr (Klein Constantia), Tom Dernies (Wallonie), Ole Forfang (Joker) et Lukas Eriksson (Tre Berg Bianchi). Lennard Hofstede est très impressionnant et s'adjuge le maillot vert tandis que l'écart est maintenu sous les 30 secondes par le peloton.

Un sprint à 7, donc, dont sort vainqueur le Tchéque de Klein Constantia Frantisek Sisr. Il garde une longueur d'avance sur le suisse Fabian Lienhard (BMC) et sur le néerlandais Hofstede (Rabobank). 

Ce groupe franchit la ligne avec un petit pécule de 26 secondes d'avance sur le peloton. Sisr est le 1er leader du 50ème Tour de Bretagne, tandis que son coéquipier Cavagna est récompensé de sa journée à l'avant par le maillot de meilleur grimpeur.

Demain se déroulera la plus longue étape, sur laquelle le vent devrait avoir un rôle à jouer.