Marque Bretagne
Facebook Instagram Twitter YouTube

Boris Vallée passe la seconde

29/04/2016
1(26)

2ème succès d'étape pour Boris Vallée, après une étape dantesque sous la pluie et le vent.


Au départ de cette longue étape, les regards sont tendus. La pluie de ce 5ème jour de course où beaucoup de choses pourraient se jouer n'entame pourtant pas le moral des baroudeurs.

Le départ en direction de Tréffléan est ultra rapide. Les échappés peinent à prendre de l'avance tandis que le peloton est contrôlé successivement par les grosses formations Rabobank, Joker, Bmc, et Sparebanken Sor. De nombreuses tentatives ont lieu, notamment celles de Rostollan (Armée de Terre) et Cavagna ( Klein Constantia).

Puis c'est un groupe de 7 hommes qui réussit à s'extirper du peloton. Il y a Wertz (Wallonie-Bruxelles), Bideau et Vallée (Fortunéo-Vital Concept), Meijers (Rabobank), Borgersen et Forfang (Joker), et enfin Corbel (Loudéac).

Après avoir fait le point sur les forces à l'avant, le peloton laisse ce groupe prendre du champ. L'écart augmente vite puis est stabilisé sous les 4 minutes par l'équipe des USA du leader Adrien Costa.

Mais quelques kilomètres plus loin, Boris Vallée, qui n'y croit pas, se relève.

 
1 (17)

L'écart commence alors à redescendre et on se dit que Boris Vallée a eu le nez fin. C'est alors que plusieurs équipes s'allient pour durcir (si besoin en était) la course. Sojasun, BMC, notamment accélèrent à mi-course et créent une bordure. Le peloton casse en 2. Les sparebanken sor sont piégés à l'arrière et ramènent, en force, le peloton piégé. L'écart avec les échappés s'amenuise donc à l'approche du circuit final, puis tout est à refaire à 30km de l'arrivée.

C'est à ce moment qu'Anders Skaarseth (Joker) sort du peloton pour tenter sa chance. Il est pris en chasse mais, bien aidé par Romain Le Roux, il résiste valeureusement au peloton jusqu'aux tout derniers kilomètres.

Et dans le dernier virage, c'est Boris Vallée qui surgit (de travers) en tête d'un peloton groupé.

Le belge de Fortunéo-Vital Concept remporte ainsi sa deuxième victoire d'étape sur ce tour de Bretagne devant Milan Menten et Edward Planckaert de Lotto Soudal U23.

Au classement général rien ne bouge et Adrien Costa conserve son maillot blanc à bande verte. Le jeune américain de 18 ans a sans doute passé la journée la plus piégeuse pour son équipe.

Demain, autour de Fouesnant, le parcours sera vallonné et Adrien Costa sera attaqué par les coureurs qui ambitionnent un résultat au général. Mais on arrive dans le terrain privilégié de l'américain, fait de montées courtes et sèches, et il faudra s'employer fortement pour le déloger.

 
1 (25)